Communiqué – Français

Aujourd’hui, si l’on réfléchit à la manière dont sont gérées les organisations, on constate que la situation n’est vraiment pas brillante. On y observe trop souvent des raisonnements simplistes appliqués de façon mécanique, les entreprises étant bien plus intéressées par le prix de leurs actions que par le plaisir de leurs clients et de ses employés – qui connaissent le métier – et dont les propositions sont généralement ignorées par leurs chefs. La crise économique actuelle, est le résultat et le reflet de cet état des lieux : les inégalités s’accroissent, les faillites se multiplient, et partout la désillusion se répand.

Il doit y avoir une meilleure façon de faire.

En janvier 2012, nous – un groupe de 21 personnes aux profils variés dont des cadres supérieurs, des managers, des conseillers en stratégie, des universitaires et des acteurs du développement agile et Lean, en provenance de 4 continents – nous sommes réunis à Stoos, en Suisse. Nous pensons avoir trouvé des pistes, une base commune pour obtenir cette meilleure façon de faire. Par exemple, nous croyons que les organisations devraient se transformer en un réseau apprenant composé de personnes amenées à créer de la valeur et que le rôle des leaders devrait être de soutenir cet organisme complexe et vivant plutôt que de le gérer comme une machine.

Plus important, nous nous engageons à continuer notre travail, notre réflexion, ici et en ligne. Un défi de cette importance requiert beaucoup de coeur et d’idées. Nous aimerions entendre votre voix et connaître votre expérience. Aidez cette réflexion à avancer en nous rejoignant sur le groupe LinkedIn et sur Twitter avec le hashtag #stoos.

Métamorphosons-nous avant qu’il ne soit trop tard.

– Catherine Louis, Deborah Hartmann Preuss, Esther Derby, Franz Röösli, Jay Cross, John Styffe, Jonas Vonlanthen, Julian Birkinshaw, Jurgen Appelo, Kati Vilkki, Klaus Leopold, Melina McKim, Michael Spayd, Peter Hundermark, Peter Stevens, Rod Collins, Roy Osherove, Sanjiv Augustine, Simon Roberts, Steve Denning and Uli Loth.